Joanna Hair est la deuxième artiste invitée au jardin de la villa Perrusson. Elle y déploie son art de la sculpture animalière. L’exposition pré

Joanna Hair est la deuxième artiste invitée au jardin de la villa Perrusson. Elle y déploie son art de la sculpture animalière. L’exposition présente des œuvres saisissantes de réalisme et d’expression, des animaux qui semblent tout naturellement habiter le lieu.

du 3 juin au 1er octobre 2017

horaires et renseignements au 03 85 68 21 14

Jardin de la villa Perrusson

© Johanna Hair

Émue par les animaux quels que soient leurs genres (mammifère, reptile, oiseau, poisson ou batracien), Joanna Hair s’en est fait une spécialité artistique. À l’instar des peintres naturalistes et des photographes animaliers, elle a appris à observer ses sujets vivants, transportant sa planche et sa terre au milieu des animaux avant de les modeler. Le public, comme les galeristes qui lui font confiance en France et en Angleterre, témoignent de l’incomparable talent de Joanna Hair à saisir et à restituer l’intensité des attitudes, des expressions corporelles et des regards des animaux qu’elle sculpte.

 

La sélection d’œuvres de Joanna Hair met en exergue un bestiaire qui anime les différents espaces du jardin de la villa Perrusson. Au gré de sa visite, le public approche des animaux familiers de nos contrées, des parcs et points d’eau (grenouille, crapaud, tortue), des animaux de basse-cour (poules, coqs, oies), des animaux d’élevage (lapins, moutons), des animaux domestiques (chiens, chats), des oiseaux perchés dans les arbres et puis d’autres, plus « exotiques », qui auront pour vocation d’interpeler le public et de questionner l’avenir de la faune à l’aune des changements climatiques.

 

Joanna Hair est née en 1955, à Lincoln en Angleterre, d’un père écrivain et d’une mère actrice. Elle gran-dit et évolue dans un univers artistique qui l’imprègne mais auquel elle ne pense pas être destinée. Elle arrive en France en 1976, découvre la terre, façonne le grès et la porcelaine, voyage au Japon, découvre une autre manière de penser et de travailler. En 1985 elle développe finalement sa pratique du raku, une technique basée sur l’orchestration de chocs thermiques aptes à produire des effets visuels, parmi lesquels ces fameux réseaux de craquelures, qui rendent chaque objet unique. Les grandes pièces qui nécessitent des cuissons à quatre mains sont réalisées avec son mari, Alain Kurylo, sculpteur.

 

https://www.joanna-hair.com

Villa Perrusson

20, rue de la Gare - 71210 écuisses

Tél. 03 85 68 21 14

Logo Communauté Creusot-Montceau
logo Monuments historiques
logo provisoire région Bourgogne Franche-Comté
logo Département de Saône et Loire
logo Fondation du Patrimoine
logo DRAC bourgogne Franche Comté